• Instagram Black Round

QUI SUIS-JE ?

Julia, 30 ans.

Parisienne expatriée à Genève.

Mariée depuis Juin 2015, happy Mom d'une petite Olive depuis Septembre 2016.

J'adore lire, Danse Avec Les Stars et traîner sur Pinterest.

Je déteste le yoga et le jambon.

POSTS RÉCENTS: 

February 26, 2019

Please reload

PAR CATÉGORIE: 

Please reload

Le temps de l’attente

May 19, 2019

 

 

« Et sinon, tu fais quoi de tes journées ? » est LA question que j’entends le plus souvent depuis le début mon congé maternité. C’est vrai que quand on bosse à temps plein, l’idée de cette période pendant laquelle l’enfant n’est pas encore là mais on ne travaille plus fascine et fait envie à tous. Les gens s’attendent donc à un récit hyper haletant et un programme de dingo, mais la vérité les gars, c’est que 1. Notre corps est occupé à fabriquer un (voire deux) êtres vivants et 2. Fabriquer ces petits poumons, ongles de pieds et autres adorable petit nez pompe TOUTE notre énergie et ne laisse que peu de place à d’autres activités dignes de ce nom…

 

Alors oui, on adorerait profiter de ce congé mat pour rendre visite à nos potes expatriés à droite à gauche, rattraper notre retard expo, bricoler un lit Montessori, se préparer à un IronMan et lancer une perma-culture sur le balcon, mais en réalité on a l’énergie et la mobilité d’une octogénaire, ce qui limite considérablement le champ des possibles.

Après, chaque grossesse est unique bien sûr... Pour Olive, j’étais dans une forme olympique et mis à part des fausses contractions assez régulières mais pas du tout dérangeantes, seul mon gros bidon me rappelait que j’étais enceinte. J’étais capable de sortir m’encanailler et danser lors de mariages ou afterworks jusqu’à 2h du mat easy. Pour cette 2ème grossesse, qui soit dit en passant se passe à merveille, je dois avouer que je n’ai pas du tout la même forme physique… Comme ils sont deux, depuis mes 6 mois de grossesse, je me sens comme à 8,5 - 9 mois de grossesse pour Olive, portant plus de 8-12 kg juste dans mon ventre. Me lever du canapé ou du lit me demande un effort physique insurmontable, je souffre de maux de dos qui me font parfois m’effondrer dans la rue au milieu d’un passage piéton (ce qui est assez fun car les gens autour pensent à chaque fois que je suis en train de perdre les eaux et s’imaginent qu’ils vont devoir m’aider à accoucher là au milieu des voitures). Bref, pour vous donner une idée de ma forme physique, je prévois entre 20 et 25 minutes pour aller chercher Olive à pieds à la garderie à 500 mètres et j’arrive pas en avance…

 

Dans ces conditions vous l’aurez compris, on ne fait pas grand-chose de ses journées, mais comme je reste de nature hyperactive et assez organisée, voici ce à quoi j’ai mis à profit le temps de mon congé maternité :

 

- Rattraper mon retard lecture ! J’adore lire et fait régulièrement des pleins à la Fnac, mais je manque cruellement de temps pour lire autant que je voudrais surtout depuis que j’ai délaissé le bus pour le vélo comme moyen de transport… Bref, depuis que je suis en congé mat, j’adore attraper mon bouquin à 9h du mat et lire 2h ou 3h sans interruption. En revanche, pour pouvoir avancer autant que je le voulais dans mes bouquins, j’ai également décidé de ne pas utiliser mon congé mat pour avaler les séries Netflix à la chaîne. C’est franchement pas compatible donc j’ai fait le choix des bouquins plutôt que des séries. Je suis même pas à jour sur GOT c’est vous dire…

 

 

- Aller au yoga prénatal et à la piscine. Pour cette grossesse, j’ai trouvé un cours de yoga prénatal juste GE-NIAL car franchement dynamique. Bon c’est moins physique que du yoga normal mais ça préserve un minimum la souplesse et donne l’impression de se bouger au moins un peu. Mais LA découverte de cette grossesse aura été les activités aquatiques prénatales. En gros, ce sont des sessions de 1h au sein de la clinique ou je vais accoucher dans une piscine à 35 degrés ou on se bouge (un peu) et on se relaxe (beaucoup). C’est le seul endroit où on ne ressent pas les &% !* kilos accumulés dans le ventre et à la fin de la session on s’allonge sur des frites au niveau de la nuque et des genoux, lumières tamisées et la sage-femme vient effectuer des petits mouvements de remous sous notre corps avec ses poings pour simuler les bulles d’un jacuzzi (#onlyinswitzerland…). Bref, j’ai découvert ces séances bien trop tard et si j’avais pu j’en aurais fait tous les jours…

 

 

- Lister tous les indispensables pour accueillir Tic & Tac et rechercher prêt / occasions autour de chez nous. L’avantage du 2ème enfant (sans parler des suivants), c’est qu’on a déjà commis les erreurs de débutants sur le matos de puériculture pour le n.1. Pour Tic & Tac, on est très clairs sur ce dont on va avoir besoin, ce qui est vraiment indispensable et ce qu’il ne faut surtout pas acheter neuf. J’ai pu mettre à profit mon temps libre pour chercher des bonnes affaires, trouver un 2ème cocoonababy pour 5CHF, nous faire prêter un transat identique au nôtre, mais aussi des maxi cosy, trouver une super poussette d’occas. Ca demande un peu de temps, pile ce dont on dispose en congé mat !

 

 

- Faire mon album photo 2018. Alors oui, je sais, ça sonne hyper nul un seul album, mais comme je prends plus de 8000 photos par an je vous jure que ça demande un temps considérable. L’album annuel est quelque chose que j’ai commencé à faire l’année de notre mariage en 2015 pour utiliser toutes ces photos qu’on stocke dans nos iPhones et dont on ne fait jamais rien. Je le fais toujours avec 6 – 8 mois de retard, ça peut me prendre 20 heures mais la satisfaction une fois l’album terminé, reçu et rangé dans notre bibliothèque est sans pareille…

 

 

- Relancer (timidement) le blog, pour votre plus grand bonheur M’sieurs Dames ! Parmi les choses que j’adoooore faire mais pour lesquelles j’ai du mal à trouver du temps, il y a l’écriture ! J’ai pas toujours des choses intéressantes à raconter et je ne me force JAMAIS (comme en atteste la fréquence de mes articles…), mais là j’ai profité de mon temps libre pour relancer le blog, écrire quelques nouveaux articles à l’aube de notre passage au statut de famille nombreuse. J’espère pouvoir continuer une fois Tic & Tac là car je pense qu’il y aura matière à écrire...

 

 

- Relancer (tout aussi timidement) le grondement de la machine à coudre et confectionner des turbulettes pour Tic & Tac ! Je suis très novice en couture et je ne serai jamais cette perfect Mom qui coud bloomers, nids d'ange et autres déguisements pour ses mioches, mais j’aime bien l’idée de profiter ce temps libre pour leur faire au moins un cadeau maison chacun qu’ils garderont j’espère très longtemps et utiliseront peut-être pour leurs propres marmots, qui sait ? Pour Olive, j’avais réalisé un mobile puis la machine s’était mise en veille pour 2,5 ans. Ce qui nous fait donc une moyenne de 3 réalisations en 3 ans. Au moins pas de jaloux ;) !

 

 

- Cuisiner à mort. Depuis que j’ai arrêté de bosser, pas un jour sans que le Thermomix ne tourne (bon c’était déjà le cas quand je bossais mais toujours pour faire des purées / poulet vapeur pour Olive en 20 minutes chrono). Là, je fais des pâtes à crêpes, des clafoutis à la rhubarbe, des danettes maison, j’essaie des recettes de tarte salées, de salades d’été, bref, je suis inarrêtable ! Bon, j’ai surtout une idée derrière la tête, qui est de m’approprier des nouvelles recettes et gagner du temps pour ma vie « d’après » (voire 9.)

 

 

- Anticiper menus et listes de courses pour « l’après ». Attention : ce qui va suivre peut faire paniquer les moins organisées d’entre vous. Il y a un conseil que j’ai énormément reçu au sein de ma communauté de parents de jumeaux qui est : cuisiner en avance et congeler les petits plats. Alors, je ne sais pas si je suis la seule personne qui vit en appart et qui n’a qu’un rikiki congel à 2 tiroirs déjà plein à craquer, mais impossible pour moi d’ajouter quoi que ce soit. En revanche, j’ai pris ce conseil et anticipé une liste de menus estivaux pour ne jamais avoir à réfléchir trop longtemps à ce qu’on pourrait bien manger une fois Tic & Tac là et j’ai préenregistré une liste de courses GIGANTESQUE avec toutes les ingrédients nécessaires à ces recettes et autres indispensables pour la famille sur le site d’un Drive près de chez nous. Chaque semaine, il nous restera plus qu’à choisir ce qu’on veut manger, décocher tous ce dont on a pas besoin et passer commande. J’ai déjà fait l’essai, les courses sont faites en 4 minutes chrono.

 

 

- Faire un planning de l’été et des visites. C’est merveilleux d’accoucher avant l’été car le congé mat coïncide avec les grandes vacances, mais ça veut aussi dire déplacement / logistique à travers la France. Comme on habite pas à côté de nos familles, j’ai pris les devants et proposé un planning de visites et j'ai sollicité l’aide des GPs pour garder tantôt Olive quand la garderie s’arrête, tantôt les jumeaux le temps d’un mariage et puis j’ai bien précisé aux deux familles quand on venait cet été, où, et à combien, histoire qu’ils anticipent également l’arrivée de notre convoi spécial… (Et oui, je leur ai fait valider, je suis pas un monstre quand même…)

 

 

- Recruter nounou de nuit et nounou pour l’année prochaine. Si on m’avait dit que j’y passerais autant de temps, je ne l’aurais pas cru… Et pourtant j’ai rencontré une douzaine de potentielles nounous pour des entretiens en face à face afin de trouver LA perle et être sûrs d’être bien entourés l’année prochaine pour cette grosse année qui se prépare, mais aussi LA perle qui devrait sauver notre sommeil à l’arrivée de Tic & Tac en nous soulageant quelques nuits par semaine.

 

 

- Trier, laver, repasser et organiser les fringues de Tic & Tac pour les 12 prochains mois. Bon, on ne connait toujours pas les sexes mais les anciennes fringues d’Olive sont désormais triées par taille, lavées et prêtes à l’emploi, Autant vous dire que si on accueille 2 ptits mecs, ils porteront quand même robes en liberty et autres bloomers à froufous roses et pis c’est tout…

 

 

- Profiter des derniers instants avec notre fille « unique ». Ca n’arrivera plus jamais… Alors je prends le temps, je m’installe par terre pour 2 heures de puzzles, 1h30 de gommettes, je prolonge l’histoire du soir jusqu’à 10 livres, on traîne en rentrant de la garderie le soir, on va se prendre un diabolo fraise en se gavant de curly à la buvette du lac et on va dîner au chinois pour profiter de la vue sur le bassin à poissons rouges obèses. Bref, on profite des derniers moments à trois….

 

 

Voilà plus ou moins ce que je fais de mes journées. A cela s'ajoute les rdv médicaux, les déjeuners avec les copines qui bossent dans le coin et puis les siestes pour compenser la pourritude de mon sommeil ces derniers mois et la terrible sensation de se réveiller le matin plus fatigué que quand on s'est couché la veille... Et toi, petite hirondelle, à quoi occupes tu ton congé maternité ?

 

 

 

 

 

 

Please reload