• Instagram Black Round

QUI SUIS-JE ?

Julia, 30 ans.

Parisienne expatriée à Genève.

Mariée depuis Juin 2015, happy Mom d'une petite Olive depuis Septembre 2016.

J'adore lire, Danse Avec Les Stars et traîner sur Pinterest.

Je déteste le yoga et le jambon.

POSTS RÉCENTS: 

February 26, 2019

Please reload

PAR CATÉGORIE: 

Please reload

Nounou vs. crèche

May 5, 2018

 

 

 

 

Il y a quelques semaines, nous avons eu la joie d’apprendre que pour la deuxième année consécutive Olive n’aura pas de place en crèche à la rentrée prochaine. Bien sûr, ceci est ironique. Cette nouvelle m’a mis dans tous mes états et j'ai même plhurlé (c’est quand les pleurs se mêlent aux hurlements) au téléphone auprès de la responsable des affectations. En vain... Puis Sweety Pie m’a fait remarqué que la situation n’était pas si dramatique et m’a rappelé tous les avantages de notre nounou et du système de garde partagée que nous avons adopté depuis maintenant un an. A tête froide, je vous livre aujourd’hui mon avis sur l'éternelle question « Qu'est-ce qui est mieux entre une nounou et la crèche ? »

 

J’ai pris un congés mat' de 7 mois et lors de ma reprise, fin Avril 2017, le plan que nous avions en tête pour notre petit nêm était une garde partagée pour quelques mois puis une entrée en crèche début Septembre. Malheureusement, un stupide oubli de renouvellement nous a fait dégringolé sur la liste d’attente et nous avons eu la mauvaise nouvelle d’apprendre à l'été 2017 qu’il n'y aurait pas de place en crèche pour elle en Septembre. Cette nouvelle nous a un peu contrarié mais finalement, nous étions tellement emballés par notre nounou que nous avons re-signé de bon coeur avec elle pour une nouvelle année, et avec une nouvelle famille du coup - le pti pote de co-garde d’Olive rentrant en crèche, LUI. On s’est rassuré en se disant qu’elle rentrerait en crèche à 2 ans tout pile, quand elle gambaderait et commencerait à papoter et que ce timing serait parfait pour commencer l'apprentissage de la vie en communauté. Finalement, la Suisse étant un pays qui n’encourage pas les jeunes mères à bosser et où le nombre de places en crèche est ridiculement limité, nous n’avons toujours pas rattrapé notre retard sur la liste d’attente et nous sommes donc fait recalé une seconde fois... J’aborde donc la rentrée prochaine avec perplexité... Tiraillée entre le sentiment de confort de savoir que nous allons encore profiter de tous les avantages qu'offre notre topissime nounou et la déception de savoir qu'Olive ne bénéficiera toujours pas de tous les bienfaits de la crèche avant au moins encore 14 mois.

 

 

Pourquoi une nounou c’est génial

 

Avant de vous chanter les louanges des nounous, je précise que comme dans toute profession, il y a des perles et des cas sociaux et que mon point de vue complètement subjectif est basé sur notre nounou PEPITE comme benchmarck...

 

Le premier avantage de la nounou c'est la logistique. Dans la plupart des cas, votre enfant est gardé chez vous. C'est un immense gain de temps : le matin, vous économisez 15 / 20 / 30 minutes de course jusqu'à la crèche; le soir vous rentrez à la maison et retrouvez un adorable petit samossa tout propre en pyj et qui sent bon le savon. Vous pouvez alors passer les quelques minutes qu'il vous reste avant le coucher à faire autre chose que courir après le temps et surtout après votre minuscule pour le baigner, le changer, le faire dîner. En plus du gain de temps, certaines nounous, comme la nôtre, endossent le rôle de fée du logis et vous aident avec l'entretien de la maison, le linge, le rangement, le repassage. Si tel est le cas, le soir, quand vous rentrez du travail, vous retrouvez non seulement un adorable petit samossa tout propre, en pyj, qui sent bon le savon MAIS AUSSI une maison impeccable qui, elle aussi, sent bon le Paic Citron. Pour nous qui travaillons tous les deux beaucoup, c'est un véritable luxe qui vaut l'investissement financier et nous permet de profiter pleinement de notre temps libre.

Le second avantage de la nounou c'est l'attention qu'elle a le temps et l'énergie de porter à votre chérubin. A la différence de la crèche où une éducatrice encadre plusieurs enfants (je ne sais pas combien...), votre nounou est 100% dédiée à votre progéniture (ou à 2 minus si garde partagée). Elle suit donc son évolution motrice et psychologique aussi bien si ce n'est mieux que vous, sort en balade plusieurs fois par jour et peut même emmener votre minuscule à une expo, un spectacle ou que sais-je, sans la contrainte logistique et administrative qu'implique un groupe de crèche. Cette semaine, ma nounou m'a par exemple envoyé des photos d'Olive, yeux écarquillés devant des animaux empaillés au Musée d'Histoire Naturelle. Voilà le genre d'initiative qu'une nounou, dédiée à un ou deux enfants max peut prendre, pour peu qu'elle soit curieuse et force de proposition. De même, si votre enfant est malade, la nounou sera également beaucoup plus disponible et disposée à vous aider à gérer les rendez-vous de pédiatre, les prises de médicaments et le check-up régulier de son état de santé. En crèche à l'inverse, on vous appelle pour que vous veniez chercher votre enfant à 38 degrés de fièvre. True story. (Bon, bien sûr, on préférerait TOUTES passer nos journées à chouchouter nos minis nêms quand ils ont 38 degrés de fièvre mais quand on bosse à temps plein, ce n'est évident de prendre sa journée à chaque poussée dentaire...)

 

 

Pourquoi la crèche c'est trop super

 

Avant de chanter les louanges de la crèche, je précise qu'Olive n'y a jamais mis les pieds et donc que mon avis se fonde sur l'image que je m'en fais, alimentée par les témoignages de mes copines et collègues dont les enfants fréquentent ces établissements, les petits chanceux...

De l'idée que je m'en fais, le premier gros avantage de la crèche est l'apprentissage de la vie en collectivité. Les enfants jouent ensemble, interagissent, apprennent les uns des autres ("Tiens, il va sur le pot lui, ça a l'air intéressant cette histoire...") et sont contraints de respecter des règles et des horaires. Quand je vois le cinéma que nous fait notre Princesse-Pomme-de-Terre à chaque repas, je me dis parfois qu'une crèche où elle doit manger ses brocolis et sa saucisse de veau a 11h50 pétantes lui ferait le plus grand bien. Car en ce moment, elle est plutôt ambiance huuuuurlements à l'approche de son grourmet repas fait-maison, pointage de la boîte de lait à grands coups de "Lolo, lolo, lolo, lolo !!!!" jusqu'à ce que nous / la nounou cédions et lui servions un bib de lait à la place de son bon petit plat... Plus d'enfants, c'est moins d'attention sur chaque enfant et donc moins de Drama Queen attitude. Ou alors, je me fais complètement des idées?

L'autre gros avantage de la crèche, c'est la sécurité d'une structure et d'un encadrement professionnels. Avec une crèche, vous avez la garantie de savoir votre enfant en de bonnes mains, expertes et qualifiées. Je pense qu'on a tous dans notre entourage des histoires sordides de nounous trimballant des enfants dont elles ont la garde un peu partout (ma mère nous raconte toujours cette anecdote de mon grand-frère, enfant, lui désignant un immeuble et lui expliquant fièrement que c'est ici qu'ils viennent passer les après-midis à regarder la télé avec la nounou. #angoisse), cédant leur place à une obscure tierce personne le temps d'aller faire quelques courses, voire dans le pire des cas, cédant leur place à PERSONNE le temps d'aller faire quelques courses et laissant donc l'enfant seul dans l'appartement... Dans une crèche, aucune chance d'être confronté à ces scénarios catastrophes. Les éducatrices sont également de vraies professionnelles, diplômées, qui sauront vous alerter si votre enfant a un développement ou une attitude qui nécessitent d'être signalés, qui sauront vous donner des conseils en matière d'éducation et qui feront faire aux minus les "bonnes activités" au "bon âge". Notre nounou, aussi formidable soit-elle n'est pas diplômée de la petite enfance et n'aura pas l'intuition que tel moment est opportun pour lui apprendre les couleurs et tel autre pour lui faire mémoriser une chanson. Après, si comme moi le sujet vous intéresse et comme notre nounou, la vôtre est pleine de bonne volonté et d'initiative, on s'en sort très bien, vous verrez...

 

Voilà, ce que je voulais partager sur nounou vs. crèche. Au final, je conclurais juste en citant une connaissance de connaissance, maîtresse en première section de maternelle : "A leur entrée à l'école, impossible de distinguer quels enfants ont été à la crèche et quels enfants ont été gardés à la maison. Ils sont tous pareils !". Donc, ne vous faîtes pas trop de mouron à ce sujet. Choisissez le plus pratique pour vous, le plus intéressant financièrement éventuellement (je n'en parle pas ici car les prix d'une nounou vs. d'une crèche diffère beaucoup selon le niveau de revenus des parents, mais aussi entre la Suisse et la France...).

 

Enfin, je conclus cette conclusion quelques jours après le début de cet article car le fin mot de l'histoire pour notre Olive est plutôt positif finalement puisqu'elle va rester avec sa nounou adorée encore une année mais ira au jardin d'enfants (sorte de crèche très light) quatre après-midi par semaine. Voilà, vous savez tout ! Le beurre et l'argent du beurre, pas vrai ?

 

 

 

 

Please reload