• Instagram Black Round

QUI SUIS-JE ?

Julia, 30 ans.

Parisienne expatriée à Genève.

Mariée depuis Juin 2015, happy Mom d'une petite Olive depuis Septembre 2016.

J'adore lire, Danse Avec Les Stars et traîner sur Pinterest.

Je déteste le yoga et le jambon.

POSTS RÉCENTS: 

February 26, 2019

Please reload

PAR CATÉGORIE: 

Please reload

Et sinon, vous avez les prénoms ?

December 7, 2016

 

 

Le prénom du futur enfant est incontestablement LE sujet qui passionne le plus son entourage lorsqu'on attend une Cacahuète. Sans doute parce qu'il concerne tout le monde (bah oui, on a tous un prénom et un rapport unique à celui-ci) et surtout parce qu'on a tous un avis sur le reste des prénoms de l'humanité. Cet avis est complètement subjectif, basé sur un rationnel on-ne-peut-moins solide ("Ah non, Astrid c'est pas possible, j'ai fait un stage de poney en CM2 avec une Astrid qui était une garce !") mais pourtant les gens A-DO-RENT le partager !

 

Il y a 3 écoles:

- Les futurs parents qui arrivent à garder pour eux leur(s) prénom(s) pour éviter que la vieille tante Claude donne son avis (négatif forcément) sur Anatole qui est votre coup de coeur. Technique frustrante pour votre famille qui sera déçue de ne pas jouer avec vous au grand jeu des prénoms, mais efficace : une fois né, tout le monde n'aura d'yeux que pour votre magnifique Anatole et personne ne parlera plus du choix de son prénom.

 

- Les futurs parents qui partagent toutes leurs idées avec leur entourage dans l'espoir de collecter des avis, de faire du tri et d'affiner leur choix. Technique sympa pour la famille et les copains car participative mais ô combien fastidieuse car vous ne mettrez jamais tout le monde d'accord et donc il vous faudra trancher entre l'avis de votre grand-père et celui de votre BFF au sujet du prénom Melchior.

 

- Les futurs parents qui ont choisi un prénom qui est une telle évidence qu'ils n'en changeront pas et qui donc l'annoncent à tous dès le début. Technique du "tout le monde est content", l'entourage parce qu'on leur dit le prénom, vous parce que votre autorité en impose et tout le monde respecte votre choix. Personnellement, je ne suis pas fan de cette approche parce que j'aurais l'impression qu'au moment de la naissance il n'y a plus de surprise... "Ça y est Blandine est née !!", "Bah oui, bien sûr, cette bonne vieille Blandine... Et donc ?"

 

Pour notre part, le choix du prénom a été assez laborieux ; d'abord parce que nous avons été hyper indécis jusqu'à la fin et même au delà, ensuite parce que nous avons choisi de ne pas connaître le sexe de Cacahuète et qu'il fallait donc deux options.

Je crois que nous avons fait tout ce qui est envisageable en matière de choix de prénom, tellement nous avions peur de passer à côté de THE ONE... J'ai épluché pas moins de 3 livres spécialisés, décortiqué des significations sur le site signification-prénoms.com (qui soit dit en passant est BLUFFANT de vérité, faîtes l'exercice avec les prénoms de quelques personnes de votre entourage), listé nos préférés respectifs dans le contexte d'une fratrie de 4 enfants et selon toutes les hypothèses de sexe (si, si, je vous jure), lâché les prénoms l'air de rien au milieu de conversations pour étudier les réactions des proches etc, etc...

Finalement, quelques semaines avant la naissance, nous étions d'accord sur un prénom de garçon que nous sommes parvenus à garder secret jusqu'au bout mais nous avions toujours beaucoup trop de prénoms de fille... Alors quand nous sommes entrés à la maternité et que nous n'avions que ça à faire, on a fait l'effort de restreindre notre liste fille à 4 prénoms : 1/ un classique intemporel, 2/ un original bohème, 3/ le tout premier qui nous avait mis d'accord et 4/ un coup de coeur atypique. Ça peut paraître beaucoup mais on venait de loin, et puis, on était tellement sûrs d'attendre un petit garçon... 

 

Finalement ce qui devait arriver arriva et nous avons eu l'immense surprise de découvrir que Cacahuète était une petite fille... (ô joie !). Au grand étonnement des sages femmes et du médecin, nous n'avons donc pas donné de prénom à inscrire sur son bracelet de naissance. C'est finalement plusieurs heures plus tard, de retour dans notre chambre, au calme, après avoir annoncé à nos proches l'arrivée d'une petite fille ("ET LE PRENOM ?!!" ayant été la réponse la plus reçue), que nous avons repris notre liste de 4 prénoms. Et finalement, assez naturellement, nous avons éliminé l'original bohème (faut croire qu'on est pas assez bobos encore), le classique intemporel (mais on veut pas être trop classiques non plus), le coup de coeur atypique (on le garde pour la petite dernière celui là) et nous sommes accordés sur notre tout premier coup de coeur : Olivia.

 

 

 

Please reload